top of page

📣 Claudio Capéo, à l'abordage du Campo Santo.


👉Comme monté sur un roulement à billes, l’artiste n’a laissé aucun temps mort dans sa prestation énergique et festive. Son timbre de voix atypique et puissant a raisonné dans l’édifice sur ses tubes « Plus haut », « Riche », « Un homme debout » ou la reprise « Via con me » de Paolo Conte.

👉En bon italien, le chanteur n’est pas resté souvent les mains vides et figées. Tantôt valsant avec son incontournable accordéon tantôt en prince crooner au piano, tantôt en câlinant les spectateurs lors de ses nombreuses incursions dans les gradins.

👉Même si le public n'a pas toujours été au diapason avec la générosité de l’artiste, Claudio Capéo aura marqué jeunes et moins jeunes présents, par son aura, son authenticité et sa simplicité.

🎵 𝑼𝒏 𝒅𝒆𝒓𝒏𝒊𝒆𝒓 𝒄𝒐𝒏𝒄𝒆𝒓𝒕 𝒆𝒔𝒕 𝒑𝒓𝒆́𝒗𝒖 𝒍𝒆 29 𝒋𝒖𝒊𝒍𝒍𝒆𝒕 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒄𝒍𝒐𝒓𝒆 𝒄𝒆 𝒎𝒆𝒓𝒗𝒆𝒊𝒍𝒍𝒆𝒖𝒙 𝒇𝒆𝒔𝒕𝒊𝒗𝒂𝒍 « 𝑳𝒊𝒗𝒆 𝒂𝒖 𝑪𝒂𝒎𝒑𝒐 », 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒍𝒂 𝒗𝒆𝒏𝒖𝒆 𝒅𝒖 𝒑𝒊𝒂𝒏𝒊𝒔𝒕𝒆 𝑺𝒐𝒇𝒊𝒂𝒏𝒆 𝑷𝒂𝒎𝒂𝒓𝒕.

Crédits photos : Boris

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page